Description:

Titre du poste: Spécialiste développement communautaire (H/F)
Type de contrat : CDD
Lieu de travail: Delta du Saloum, Sénégal
Superviseur: Chef de projet
Référence : SN/MCA/DC/02
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
CONTEXTE/JUSTIFICATION
Les mangroves tropicales, malgré les multiples services écosystémiques qu’elles fournissent,
font face aujourd’hui à une forte dégradation causée principalement par l’activité humaine,
aux effets du changement climatique et aux phénomènes naturels.
A cet effet, Wetlands International (WI) continue à assister les populations riveraines de ces
zones de mangroves dans une dynamique participative impliquant les gouvernements, les
communautés, la société civile, le privé et surtout les collectivités locales. Des stratégies de
gestion durable de ces écosystèmes très complexes issues de ce cadre de partenariat sont
mises en œuvre sous l’impulsion de Wetlands International et de ses partenaires.
C’est dans ce cadre qu’un nouveau programme intitulé Mangrove Capital Africa (MCA),
vient d’être initié par WI et financé par la Fondation DoB Ecologie pour atténuer la
dégradation encore très prononcée des mangroves d’Afrique, malgré les multiples efforts déjà
déployés.
L’objectif majeur de ce programme, qui se veut intégré, est la capitalisation des acquis en
matière de lutte contre les effets pervers, l’expérimentation localisée (sur le delta du Saloum
au Sénégal et le delta de Rufiji en Tanzanie) de solutions additionnelles face aux changements
climatiques, le transfert de technologie et la démultiplication des expériences sur une échelle
plus étendue le long des côtes de l'Afrique de l'Est et de l'Ouest. Une valorisation écologique,
sociale et économique des ressources naturelles des zones de mangroves permettra de garantir
une gestion durable et de permettre à des millions de personnes de bénéficier d’une
amélioration de leur cadre de vie.
Le programme MCA a la vision suivante :2
« Les mangroves et leur biodiversité sont en bonne santé, améliorant les moyens de
subsistance de millions de personnes et les protégeant contre les dangers du changement
climatique. »
Le programme se compose de quatre composantes (building blocks) suivantes :
• AGIR: La gestion et la réhabilitation/conservation des mangroves et les activités de
subsistance durables sont appuyées dans 10 sites menacés de mangrove et mises à l'échelle
par les intervenants locaux;
• SAVOIR: La connaissance des fonctions, des valeurs et des menaces qui pèsent sur les
mangroves en Afrique est compilée et mise à la disposition du public comme base pour une
meilleure gestion des zones côtières;
• APPRENDRE: les Organisations de la Société Civile (OSC) et les gestionnaires des zones
côtières du gouvernement et du secteur privé dans 10 pays sont conscients des valeurs des
mangroves et sont en mesure de les conserver et de les réhabiliter dans le cadre de plans de
développement plus larges;
• PLANIFIER: Influencer Les politiques et plans de développement aux niveaux local,
national et régional pour favoriser la conservation et l'utilisation rationnelle des mangroves et
empêcher leur destruction lors de la mise en œuvre de ces projets/programmes.
TACHES ET RESPONSABILITES DU SPECIALISTE DU DEVELOPPEMENT
COMMUNAUTAIRE/ MOYENS D’EXISTENCE
Sous l’autorité du Directeur Régional, du Coordonnateur de la région Afrique de l’ouest et du
Chef de projet, le Spécialiste Développement communautaire/Moyens d’existence aura les
tâches spécifiques suivantes :
- Coordonner l’identification, la planification, la mise en œuvre et le suivi/évaluation des
Activités Génératrices de Revenus (AGRs)
- Identifier les bénéficiaires potentiels des AGRs et mise en place de groupes
communautaires et procéder à une évaluation de leur besoins en formation et équipements.
- Appuyer la collecte de données sur les AGRs et le suivi des principaux bénéficiaires
- Assurer le suivi de l’état de mise en œuvre des activités.
- Renforcer les capacités des groupes communautaires pour une utilisation rationnelle des
mangroves (animer des sessions de formation, causeries, etc.) y compris avec la mise en
œuvre d’un programme de petites subventions avec un suivi régulier.
- Appuyer à l’identification et au développement des chaines de valeurs prometteuses.
- Développer et adopter des plans d’affaires avec les groupes communautaires.
- Appuyer la rédaction des termes de références pour les études de base prévues.
- Préparer un mécanisme opérationnel détaillé de S&E assorti d’un ensemble d'activités et ,
si possible, d’accords de partenariat pour la mise en œuvre des AGRs.
- Participer à la gestion des connaissances et capitalisation sur la mise en œuvre des
activités du projet.3
- Assurer toutes autres tâches qui lui seront confiées par les supérieurs hiérarchiques.
COMPETENCES REQUISES ET QUALIFICATIONS DU SPECIALISTE DU
DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE/ MOYENS D’EXISTENCE
Pour mener à bien les tâches ci-dessus mentionnées, le Spécialiste Développement
communautaire devra disposer de compétences en matière de gestion des moyens d’existence
et des activités génératrices de revenus dans les écosystèmes de mangrove. Il devra être
familier aux systèmes de financement des communautés visant la conservation de leur
environnement. Il devra en outre avoir des compétences en matière de:
- Programmation, mise en œuvre et suivi/évaluation des activités ;
- Système de financement décentralisé et de subvention des communautés locales ;
- Travail avec les communautés locales, les services techniques déconcentrés de l’Etat et
les collectivités locales ;
- Bonnes connaissances de l’écosystème de mangrove en général et des filières de
production compatibles avec son utilisation durable.
- Connaissance des systèmes de collecte et d’exploitation des données sur le
développement communautaire.
- Savoir travailler dans un environnement multiculturel et sous la pression.
- Elaboration de rapports d’exécution technique et financière.
- La maitrise de la langue anglaise écrite et parlée serait un atout.
- Assurer toutes autres tâches qui lui seront confiées par les supérieurs hiérarchiques.
Le Spécialiste de Développement communautaire devra être titulaire d’une maîtrise/Master en
sciences relatives à la gestion des ressources naturelles et de l’environnement, sciences
économiques environnementales ou sociales.
Il devra également justifier d’une expérience professionnelle de plus de 5 ans dans un poste
similaire.
Les candidats qualifiés peuvent envoyer leur dossier de candidature comprenant un CV
(Maximum 3 pages) et une lettre de motivation, en un seul fichier, au plus tard le
20 avril 2017 à 17h00 à l’adresse suivante hr@wetlands-africa.org en mettant en objet du mail
l’intitulé du poste suivi de la référence.
NB : Seuls les candidats retenus seront contactés


Contact:

+235 65602569/+235 93534843

N/A

Acheter

Partager



Dans la même catégorie





Livraison en moins de 48h sur tout N'Djamena


Paiement à la livraison


+235 65 60 25 69 ou +235 93 53 48 43